Gabin/Murphy


Gabin, bulldog anglais de 6 mois a été recueilli fin décembre 2011 dans cet état:
gabin1.jpggabin2.jpg
gabin-harder.jpg
6 mois, et déjà dans un refuge... avant d'arriver là, on pense qu'il a été enfermé dans une cage trop petite, ce qui a freiné sa croissance et a luxé ses rotules.
Il a peut-être aussi été battu car les muscles contrôlant ses intestins sont abimés, comme si il avaient eu des coup de pieds dans le ventre...

Sa dysplasie des hanches et luxation des rotules, font que ce petit bonhomme se déplace difficilement. Il ne se retient pas quand il doit faire ses besoins.

Il va suivre des séances d'hydrothérapie pour le muscler et l'aider à remettre ses rotules en place. Il sera vu par une ostéopathe qui lui fera des tests neurologique pour voir à quel stade se trouve sa rotule gauche, si il faut l'opérer et savoir si il faut attendre que sa croissance soit terminée ou le faire au plus vite. Opérer UNE patte coûte 1000€!!!

Pour le moment, il a tous les jours, pendant 1h, de l'électrostimulation pour stimuler les sphincters (entre autre).

En plus de tout ça, la glande de Harder de son oeil droit est sortie et il doit être opérer afin de la remettre en place.
gabin3-1.jpg



De passage chez Mirabelle, le temps de prendre un bon bain, d'aller chez le vétérinaire et de se réaclimater à la vie familiale et animale avec Titan.



 

Depuis début janvier 2012, chez Sandrine et sa troupe, tout le monde est aux petits soins
et Gabin a été rebaptisé "Murphy":
gabin4.jpggabin5.jpg
gabin6.jpg
gabin-harder2.jpg





25 janvier 2012: Murphy a été opéré de la glande de Harder grâce à VOS dons!








Nous attendons l'avis du vétérinaire pour faire opérer sa patte gauche, la plus atteinte. Mais nous savons déjà que financièrement ce sera possible car nous avons les fonds pour le faire.

26 janvier 2012: cette nuit Murphy a demandé pour sortir faire pipi alors qu'avant il ne le sentait pas venir.
Trop tard car il n'a pas su attendre d'être dehors mais c'est un très très bon début!
L'électro-stimulation et la présence des autres chiens lui sont bénéfiques.
Il joue tout le temps avec sa copine Molly, ce qui lui permet de se remuscler.

30 janvier 2012: Murphy bouge de mieux en mieux son arrière-train!

7 février 2012: Murphy fait de réels progrès, il peut maintenant plier ses pattes arrière et bien les utiliser.

17 février 2012: Murphy revient de sa visite chez l'ostéopathe. Il a été très sage et s'est laissé manipuler dans tous les sens. Pour l'ostéopathe, son problème principal vient de sa colonne et de son manque de musculature. Elle ne préconise pas l'opération des hanches qui seraient une tension supplémentaire pour sa colonne.
Par contre il faut continuer à le faire bouger et le muscler. Il part de zéro à ce niveau là, elle pense qu'il en a encore pour 2 ou 3 mois avant d'avoir une musculature normale.
Son incontinence pourrait venir de là mais sans certitude .

22 février 2012: Suite aux radios faites, le vétérinaire a constaté que Murphy a un tassement des vertèbres avec peut-être une compression et une hernie discale.
Nous attendons l'avis de l'ostéopathe.

27 février 2012: L'ostéopathe nous informe que Murphy souffre d'une vertèbre "papillon" (hémivertèbre). C'est congénital donc pas d'opération.  Il devra continuer à se muscler.

03 mars 2012: Murphy a été propre cette nuit pour la première fois en 2 mois!

20 mars 2012: Contrôle de routine chez le véto pour Murphy, il a pris quelque kilos (nécéssaire).  Plus de demodex, plus de malassezia dans les oreilles, plus de diarrhée. Bref tout va bien!

10 juin 2012: "J'ai 1 an aujourd'hui. Je mange tous les jours, je fais pipi plusieurs fois par jour, et même caca. Parfois je ne suis pas propre. J'adore faire des bisous et faire dépiter môman. Je suis têtu, je suis parfois totalement sourd, je râle quand on me contrarie. J'ai une patte un peu folle. Bref, je suis un bulldog et ma famille m'adore tel que je suis."
gabin7.jpg
 
 
26 septembre 2012: Petit Murphy continue son évolution. A notre grande surprise, il sait se gratter et de la patte gauche en plus. Le mouvement est encore un peu brouillon mais il y arrive. Il ne faut jamais désespérer. Il sait tout faire comme un grand, il s'assied, se couche en grenouille et maintenant il se gratte. C'est le meilleur!!!!!
 
19 janvier 2013: Il y a 10 jours Murphy repassait un bilan complet. Finalement le premier choix de croquette est le bon Môsieu. Plus de diarrhée, plus de problèmes de peau, pyodermite interdigitée en nette régression. Bref c'est déjà miraculeux. Mais plus important, le médicament qu'il prend pour son incontinence est incroyable. Il est toujours incontinent, là pas de miracle possible mais une nette amélioration, il ne perd plus de goutte en cours de journée, il fait plusieurs pipis complets, en le sortant régulièrement plus d'accidents dans la maison. Il est même propre la nuit. 
 
09 mars 2013: Murphy a passé hier son petit bilan mensuel. Tout va bien. Plus de démodécie (pour le moment, on ne sait jamais), plus d'allergies, plus de diarrhée. Rien de grave aux yeux, un peu de conjonctivite. Tout et "normal", il restera un petit fragile aux défenses immunitaires réduites, mais il et en super forme. On continue donc le traitement actuel et les croquettes spéciales.
 
10 juin 2013: "J'ai 2 ans aujourd'hui et je suis en super forme. Merci à SOS de m'avoir donné ma chance. Maintenant je suis le maître du monde, euh du transat, c'est déjà ça...
Gabin8

24 mars 2014... Murphy a traversé le pont de l'arc-en-ciel pour rejoindre le paradis des chiens...
 
Sandrine son adoptante tenait à rendre hommage à son bébé.
Voici son texte qui vous fera pleurer mais sourire aussi :

"Mon petit Murphy, ma petite bouille d’amour. Tous les messages que je lis pour toi me font pleurer, mais tu les mérites tellement. Malgré un handicap très lourd, tu profitais de la vie, tu t’amusais de tout. Tu étais toujours de bonne humeur, tu as toujours tout accepté, tous ces soins, parfois si lourds et pénibles, sans te plaindre, sans te rebiffer. Nous ne t’avons eu que deux ans, mais j’ai tellement de bons moments avec toi.
 
J’allais souvent sur le site de SOS BULLDOG BELGIUM, juste comme ça... puis l’idée a fait son chemin, nous nous sommes inscrits, il y aurait bien un jour un loulou à sauver et qui conviendrait à notre famille déjà nombreuse.
 
Et puis, il y a eu toi, petit Gabin, tout jaune, tout squelettique mais déjà avec cette joie de vivre, simplement parce que Marie et Mirabelle venaient te voir, ça te suffisait pour être heureux. Tu as eu beaucoup de chance petit coeur, peu de gens se seraient déplacés un 31 décembre pour aller te sauver. Ensuite, la chance ne t’a plus quitté. Malgré l’avis plutôt pessimiste du vétérinaire, Lorraine, Marie et Mirabelle ont refusé de te laisser partir. Mirabelle t’a emmené chez elle, tu as rencontré Titan. Tu as rapidement repris des forces et grâce à Mirabelle tu étais déjà plus blanc. Mais il fallait te trouver une famille d’accueil, avec beaucoup de temps libre pour tes soins pour une longue durée.
 
Petite discussion en famille et nous avons tenté notre chance... Et tu es devenu Murphy.
 
Pendant ce temps, un grand élan de générosité s’organisait autour de toi. Tu allais avoir besoin de beaucoup de soins, peut-être de nombreuse opérations et le groupe s’est mobilisé pour toi, je crois que ta petite bouille de séducteur les faisait craquer, tu as toujours su charmer.
L’association a pu avoir les fonds pour te soigner.
Et nous, nous avons eu le grand bonheur et la chance de pouvoir t’accueillir.
Je n’oublierai jamais ton arrivée chez nous. Je t’ai pris dans mes bras pour rentrer et affronter “la meute”, tu t’es débattu pour aller jouer avec eux, tu les aimais déjà. Molly avait un petit frère pour jouer, Sacha un bébé à cajoler, par contre Bosco était beaucoup moins enthousiaste et t’a rapidement fait comprendre qu’il valait mieux garder tes distances. je crois que Mirabelle était un peu inquiète en entendant les grognements bien sentis du gros ronchon. Tu faisais déjà partie de la famille. Tu as eu droit à de l’hydrothérapie, à de la kiné, à de l’ostéopathie et j’en passe. Je me souviens que l’ostéopathe avait dit de toi que ta vie commençait à 6 mois, que tu avais encore tout à découvrir. Elle avait raison. Tu était tellement courageux, tellement volontaire. je me souviens avoir pleuré quand tu as réussi à monter tout seul sur le divan pour rejoindre Molly et Sacha. Nous devions faire 30 minutes de marche rapide pour te remuscler, tu le faisais comme un brave, même si tu te blessais souvent la patte qui frottait encore sur le sol. Mais il y a aussi ton super caractère, ton énergie, ta tendresse, malheureusement ton hyper-sensibilité aussi. Tu as mis des mois à séduire Bosco tout en douceur et tu as été un soutien précieux et tendre avec lui jusqu’à la fin. Ton attention pour les bébés hérissons et ta colère contre moi quand je les ai relâché. En deux ans, j’ai la tête pleine de bons souvenirs... en voici quelques-uns...
 
Laurence D. t’avait tricoté un très joli pull anglais, tu adorais le porter, tu savais où je le rangeais et tu le réclamais souvent, pas question de sortir sans mais tu aimais bien le porter dans la maison quand ton dos te faisait souffrir. Un jour, je t’ai entendu râler, tes “frères” t’avaient enlevé ton manteau et s’étaient sauvés avec dans le jardin. Tu es parti en faisant ta tête de boudeur le récupérer et tu me l’as ramené, je l’ai vite lavé et tu as pu le remettre, tu as boudé, mais pas longtemps...
Gabin9
 
Il y a bien entendu, ton amour immodéré pour le jardinage. Tu étais si fier de toi et moi de toi parce que tu avais réussi à monter dans le pot et tant pis pour les fleurs.
 
Gabin10
 
Tu ne savais pas t’asseoir, ni remuer la queue mais tu inventais d’autres postures, tu faisais presque comme les autres. Toi quand tu étais content, tu agitais les oreilles. Tu inventais des jeux, rien que pour toi et moi, pas question que les autres s’en mêlent et que je ne respecte pas les règles.
Quand je passais l’aspirateur, tu prenais ta balle et tu la poussais sous les meubles, je devais la faire ressortir avec l’aspi, pas à la main, ça durait tout le temps du nettoyage, je devais prévoir un peu plus de temps c’est tout...
Gabin11
 
Quand tu faisais le fou sur le transat. Je relevais la tête du transat et tu te laissais tomber pour rebondir, tu n’en avais jamais assez. Tu adorais qu’on te regarde, qu’on te photographie. Ca tombe bien... Il y avait aussi nos moments câlins, les bisous, mais aussi les massages, nous avions trouvé des gestes qui te faisaient du bien, tu adorais que je frotte tes genoux et chaque jour tu prenais la pose. Nous étions tellement complices.
 
Je me souviens aussi de la nuit où je t’ai retrouvé tout seul dans la cuisine. Je ne me suis pas trop inquiétée, mais quand j’ai vu que tu y restais, je me suis rendu compte que tu fuyais quelque chose. Le Kennel, j’avais mis le chat qui venait d’être opéré dedans et je l’avais mis dans la chambre. Ca te rappelait trop de mauvais souvenir. Je t’ai montré que ce n’était pas pour toi, mais tu pleurais pour le petit chat qui était dedans et tu essayais d’ouvrir la porte. Tu ne supportais pas l’enfermement.
D’ailleurs, quand tu as été opéré, le véto m’a téléphone en catastrophe parce qu’à moitié réveillé, tu hurlais dans la cage et tu te débattais pour en sortir au risque de te blesser. Je t’ai ramené à la maison et je me suis promis que plus jamais tu ne serais enfermé.
 
Puis tu as perdu Bosco, tu en as terriblement souffert. En plus, Sacha était malade et mettait de la distance avec toi, je pense qu’elle voulait te préparer à la séparation, ça me brisait le coeur de te voir si malheureux quand elle te repoussait doucement. Quand ils sont partis, tu as sombré, tu as perdu ta joie de vivre et tous tes petits bobos sont réapparus. Idas est alors entré dans nos vie et tu as repris goût à la vie. Même si de nouveau, tu as du apprivoiser ce grand molosse qui te grognait. Personne ne te résiste et en peu de temps vous étiez inséparable, tu lui lavais les oreilles et les babines sans relâche. Quand tu faisais une bêtise, tu allais te cacher derrière lui. Quand je vous regardais, ce n’était que tendresse. Même si beaucoup ont eu peur pour toi, ils craignaient qu’Idas te fasse du mal. Mais personne n’aurait jamais pu te faire de mal et puis c’était toi le chef. Tu as compris quand Idas été malade que tu allais aussi le perdre, tu léchais doucement sa tumeur, j’avais l’impression que cette fois c’était toi qui le protégeait. Ton amour était tellement fort. Mais ton petit coeur était trop fragile pour supporter cette nouvelle épreuve. Après Idas, tu ne jouais plus, je ne voyais plus cette petite lueur de bonheur dans tes yeux, et la maladie en a profité pour se réinstaller mais cette fois, elle ne t’a laissé aucune chance. Je sais que nous t’avons donné tout notre amour et beaucoup de bonheur mais tu nous en a donné tellement en retour.
Tu nous manques terriblement mais je sais que tu es bien maintenant, tu n’es pas seul, tu ne souffres plus.
Tu étais un chien merveilleux, extraordinaire, un rayon de soleil, un anti-dépresseur super puissant, tu étais ma bouille d’amour, mon calinou, mon distributeur de bisous, ma petite crotte, mon Smurf...
L’histoire de Gabin même si la fin est triste, est une histoire d’amour, de beaucoup de joie et de solidarité. C’est l’histoire de SOS BULLDOG BELGIUM, de tout ce qu’il y a de plus beau dans une association comme celle-là. Alors pour Murphy, continuez, battez-vous, ne baissez pas les bras, soyez unis et soudés et tolérants. Merci pour tous vos messages, merci pour Murphy 

×